DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Farhad Darya : chanteur de la paix

Vous lisez:

Farhad Darya : chanteur de la paix

Taille du texte Aa Aa

Farhad Darya est un chanteur afghan et ambassadeur de L’Onu pour la paix et le développement dans ce pays. Il est actuellement en tournée en Europe. La musique lui permet de transmettre le message de la paix en Afghanistan ou ailleurs. Pour lui, la musique a subi le même sort que le peuple afghan dans ce pays. Sa tournée, intitulée “A cette époque là”, rend hommage à son pays.

Farhad Darya : “La musique a une place importante dans la vie des Afghans qui la considèrent comme un art populaire. Jour après jour, les Afghans sont de plus en plus attirés par cet art. Mais il y a une partie des gens qui n’ont rien à voir avec la culture afghane, et qui veulent étouffer la musique.”

Lui qui est le musicien le plus célèbre depuis les années 80, est très optimiste pour l’avenir des jeunes qui choisissent la voie de la musique dans ce pays mis à genoux par la guerre

Farhad Darya : “les jeunes générations sont prises en otage par beaucoup de choses en Afghanistan et c’est la musique et le chant qui peuvent les aider. Cet art peut les faire sortir de leur prison et je suis sûr que ces jeunes vont créer un bon avenir pour la musique afghane.”

Depuis la chute des talibans, il est retourné dans son pays natal et s’est dédié au sauvetage des orphelins qui sont les plus vulnérables. Pour lui, éduquer ces enfants est la garantie de l’avenir de ce pays. Pour arriver à ce but, il a lancé un projet intitulé « La Rue ».

Farhad Darya : “Je n’ai pas d’espoir de changement pour les adultes en Afghanistan, ils sont blessés, moralement et leur pensée est vieille. Ce sont les enfants d’aujourd’hui qui peuvent assurer l’avenir et je voulais les soutenir financièrement et assurer leur éducation.”

Entre la musique et sauver les orphelins, il n’a pas laissé les politiciens de son pays tranquilles, il a lancé plusieurs campagnes et la plus récente est la campagne “donner son sang pour rendre hommage aux soldats” qui perdent leur vie pour défendre le pays.

Farhad Darya : “J’ai appelé les politiciens et même le président à relever ce défi, et Monsieur Ghani m’a entendu. Les ministres eux aussi sont venus et ont donné leur sang. Mon but c’était de montrer que la vie est un bien précieux et qu’il faut rendre hommage aux soldat.”

Farhad Darya serait il pour autant tenté par la politique ? “Ce que j’ai fait c’est de la politique. Vous ne pouvez pas parler d’Afghanistan sans parler de la politique. Mes activités pourraient laisser penser que j’utilise ma célébrité pour entrer dans la politique gouvernementale mais je ne m’inscris pas dans cette perspective.”

Sa tournée prendra fin le 07 décembre. D’ici là, il sera récompensé encore une fois à Vienne en Autriche pour son action pacifiste en tant qu’ambassadeur pour la Paix.