DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Une voie ferrée pour désenclaver le Kazakhstan et le Turmenistan

Vous lisez:

Une voie ferrée pour désenclaver le Kazakhstan et le Turmenistan

Taille du texte Aa Aa

Les chefs d’Etat iranien, kazakh et turkmène ont inauguré mercredi à la frontière entre le Turkmenistan et l’Iran une ligne de chemin de fer qui doit traverser leur trois pays et permettre d’accélérer le transport de produits pétroliers vers les marchés européens.
La voie ferrée longue de 925 kilomètres dont 700 au Turkmenistan, permettra de transporter jusqu‘à 10 millions de tonnes de marchandises par an, dont du pétrole, ainsi que des voyageurs.
Cette nouvelle voie ferrée permet aussi de désenclaver le Kazakhstan et le Turkmenistan, deux pays d’Asie centrale qui n’ont aucun accès aux voies maritimes commerciales.
Au total, deux milliards de dollars : un milliard six cents millions d’euros issus des fonds publics turkmènes et de prêts contractés à la Banque de développement asiatique et à la Banque de développement islamique; permettront de financer ce projet conclu en octobre 2007 par les trois pays.