Astana et Europcar en sursis

Access to the comments Discussion
Par Vincent Ménard  avec AFP
Astana et Europcar en sursis

<p>Pas sûr du tout qu’Astana conserve sa place au sein du World Tour en 2015.</p> <p>La formation kazakhe, qui compte dans ses rangs le dernier vainqueur du Tour de France Vincenzo Nibali, ne fait pas partie de la première liste de 16 équipes publiée par l’Union cycliste internationale.</p> <p>L’<span class="caps">UCI</span>, qui annoncera son choix définitif mercredi prochain, n’avance aucune explication.</p> <p>Mais Astana vient de voir deux de ses coureurs, les frères Iglinskiy, contrôlés positifs à l’<span class="caps">EPO</span> et trois membres de son équipe réserve contrôlés positifs aux stéroïdes.</p> <p>Pour l’instant, et sans doute pour des raisons budgétaires, les Français d’Europcar, eux non plus, n’ont pas obtenu leur place dans l‘élite du cyclisme.</p> <p>Cette licence du World Tour offre la garantie de participer aux principales courses du calendrier.</p>