DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Italie : une vidéo accule l'ex-commandant du Concordia


Italie

Italie : une vidéo accule l'ex-commandant du Concordia

L’ex-commandant italien du Concordia affirme avoir été contraint de quitter le navire en raison de “la force de gravité”. Francesco Schettino estime qu’en raison de l’inclinaison du navire, il serait tombé à la mer s’il n’avait pas embarqué sur une chaloupe, ce que semble démentir cette vidéo.

Devant le tribunal de Grosseto, le principal accusé du naufrage de l‘île de Giglio assure que les autorités maritimes lui ont ordonné de “coordonner les secours” depuis la rive. Ce que démentent les enregistrements téléphoniques.

“Il a eu raison”, estime au contraire son avocat, Domenico Pepe. “Le bateau était près des côtes et il était possible de débarquer en toute sécurité. Plus de 4 000 personnes ont retrouvé la terre ferme. Bien sûr, il faudra malheureusement tenter de comprendre pourquoi 32 personnes ont perdu la vie.”

Dans la nuit du 13 au 14 janvier 2012, le Concordia se fracasse contre un rocher de l‘île de Giglio, en Toscane. Le commandant abandonne le navire avant que les 4 200 passagers de ce mastodonte des mers ne soient sauvés. 32 personnes périssent.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

De fortes gelées ont semé le chaos en Europe centrale