DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

La BCE se prépare à d'autres mesures non conventionnelles


économie

La BCE se prépare à d'autres mesures non conventionnelles

Désormais dans ses nouveaux locaux, toujours à Francfort, la Banque centrale européenne a abaissé jeudi ses prévisions de croissance et d’inflation pour la zone euro.
Pour le reste, les taux d’intérêt directeurs sont inchangés et le message qu’a fait passer la BCE est le suivant : “on se prépare à agir, mais pas tout de suite”. Mario Draghi le Président de la BCE n’a pas dit autre chose durant sa conférence de presse.

“S’il est nécessaire de répondre encore plus aux risques d’une période trop prolongée de faible inflation, le conseil des gouverneurs reste unanime dans son engagement à utiliser de nouveaux instruments non conventionnels dans la limite de son mandat. Ce qui impliquerait, a ajouté Mario Draghi, de modifier au début de l’an prochain la taille, le rythme et la structure de nos mesures. Et nous avons intensifié les préparatifs techniques pour la mise en place de ces mesures”.

Les perspectives d’inflation pourraient se dégrader encore du fait de la baisse du prix du pétrole, a également prévenu Mario Draghi. Jeudi la BCE a abaissé à 0,8% la croissance cette année et à 1% celle de l’an prochain dans la zone euro. Les prévisions d’inflation ont également été abaissées à 0,5% cette année et 0,7% en 2015.

“La réponse au retour de la croissance ce sont les réformes structurelles et l’assouplissement monétaire et peut-être un peu plus de relance par les baisses d’impôt, affirme Trevor Williams, chef économiste du secteur banque commerciale chez Lloyds bank. On sait tous ça, mais une réforme structurelle est difficile à mettre en place. Du côté monétaire, Mario Draghi agit clairement sur tous les leviers qu’il peut bouger”.

Vendredi dernier, la pression était montée d’un cran pour la BCE avec l’annonce d’un nouveau ralentissement de l’inflation en zone euro à 0,3%. Par ailleurs, depuis le statu quo de l’Opep, les prix du brut baissent encore, retardant le redémarrage de la dynamique des prix.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

économie

Augmentation du taux de chômage en France au troisième trimestre