DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Tensions raciales aux États-Unis : après Ferguson, Staten Island

L'officier qui a étranglé Eric Garner à Staten Island, en juillet dernier, a été relaxé.

Vous lisez:

Tensions raciales aux États-Unis : après Ferguson, Staten Island

Taille du texte Aa Aa

Des manifestants de New York ont exprié leur colère, hier, après la relaxe d’un nouveau policier blanc qui a tué le civil noir Eric Garner, à Staten Island. Des centaines de personnes se sont rassemblées à Times Square et Grand Central pour dénoncer les méthodes de la police et l’impunité dont bénéficient, selon eux, les officiers. Le secrétaire américain à la Justice a proposé de contourner la relaxe en poursuivant le policier au civil.

allviews Created with Sketch. Point of view

"Comment pouvons-nous faire confiance à ce système judiciaire qui nous laisse tomber ?"

“Comment pouvons-nous faire confiance à ce système judiciaire qui nous laisse tomber ? Pas seulement moi, mais plusieurs d’entre nous. Et si nous ne faisons pas attention, ce sera vous à l’avenir. Nous devons changer les choses. Nous sommes heureux que le gouvernement fédéral envisage de reprendre l’enquête”, a déclaré la mère de la victime,
Gwen Carr.

Eric Garner est mort asphyxié lorsqu’un policier lui a fait une clé d‘étranglement au mois de juillet dernier. Une pratique interdite. Âgé de 42 ans, ce père de 6 enfants avait été interpellé parce qu’il vendait des cigarettes de contrebande dans la rue. Le drame a été filmé par un passant.