DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

CPI : abandon des charges contre Uhuru Kenyatta, président du Kenya

La Cour pénale internationale a annoncé l’abandon des poursuites pour crimes contre l’humanité contre Uhuru Kenyatta, le président du Kenya, faute de

Vous lisez:

CPI : abandon des charges contre Uhuru Kenyatta, président du Kenya

Taille du texte Aa Aa

La Cour pénale internationale a annoncé l’abandon des poursuites pour crimes contre l’humanité contre Uhuru Kenyatta, le président du Kenya, faute de preuves suffisantes. Il était soupçonné d’avoir fomenté des violences post-électorales en 2007. Cette décision porte un coup à la CPI illustrant la difficulté d’enquêter sur des responsables au pouvoir. Le gouvernement kenyan a en effet refusé de transmettre un certain nombre de documents à la Cour.

A Nairobi, beaucoup ont salué la levée des poursuites contre le chef de l’Etat.

“Nous sommes contents, notre président est de retour et il est libre et il va pouvoir se concentrer sur son travail”, estime cette femme.

“C’est bien que les juges se soient rendus à l‘évidence qu’ils ne pouvaient maintenir les charges, et l’abandon des poursuites vient de la procureur elle-même”, souligne cet autre.

Fin 2007, des violences à caractère politique avaient fait plus de 1 200 morts, après l‘élection présidentielle. Malgré les accusations portées contre lui, Uhuru Kenyatta avait été élu à la présidence en mars 2013.