DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Ukraine: crise politico-énergétique autour du charbon

Confrontées à une pénurie de charbon en raison de la guerre dans l'est, les centrales ukrainiennes tournent au ralenti. Pour avoir suffisamment d'électricité cet hiver, Kiev risque de devoir impo

Vous lisez:

Ukraine: crise politico-énergétique autour du charbon

Taille du texte Aa Aa

On sait que la question du gaz est sensible en Ukraine. La question du charbon l’est tout autant, voire davantage. Près de la moitié des centrales électriques du pays fonctionnent avec du charbon. Or, le charbon est produit dans le Donbass, cette région de l’est passée sous le contrôle des séparatistes.

En plus, la Russie a également arrêté ses livraisons de charbon à l’Ukraine, invoquant “un cas de force majeur”.

Pour Kiev, cette pénurie de charbon pourrait se traduire par des coupures d‘électricité.

Ce vendredi, une réunion de crise était organisée à Kiev autour du ministre de l‘énergie, Volodymyr Demtchichine. “Tant que la question de l’approvisionnement en charbon n’aura pas été réglée, a-t-il expliqué, nous ne pourrons plus faire tourner nos centrales à plein régime”.

Le ministre a également indiqué que l’Ukraine envisageait d’acheter directement de l‘électricité à la Russie. “Des négociations sont en cours”, a-t-il reconnu. Cette perspective place Kiev un peu plus en situation de dépendance énergétique vis-à-vis de son voisin russe.

L’autre solution serait d’acheter le charbon directement auprès des rebelles pro-russes dans le Donbass. Mais cela reviendrait de facto à donner de l’argent à des groupes séparatistes alors même que Kiev a coupé les ponts financiers.

“Lors de la réunion de ce vendredi, a ajouté Dmytro Polonsky, correspondant d’euronews à Kiev, les autorités ont promis d’envoyer dans les prochains jours des experts en déminage à Debaltseve, ville stratégique du Donbass en raison de sa gare de chemin de fer. L’accès à cette gare est minée, ce qui bloque tout transport de charbon”.