DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Mexique : l'ADN d'un des étudiants disparus a été identifié

Des milliers de manifestants étaient de nouveau dans la rue ce dimanche à Mexico pour réclamer justice dans l’affaire des 43 étudiants disparus. Et

Vous lisez:

Mexique : l'ADN d'un des étudiants disparus a été identifié

Taille du texte Aa Aa

Des milliers de manifestants étaient de nouveau dans la rue ce dimanche à Mexico pour réclamer justice dans l’affaire des 43 étudiants disparus. Et pour la première fois, des parents ont appris avec certitude la mort de l’un d’entre eux, Alexander Mora. Des analyses ADN ont confirmé l’identification de restes humains trouvés près de la ville d’Iguala, dans l’Etat du Guerrero.

Cette première identification renforce la détermination à continuer la lutte a affirmé le porte-parole des parents, Felipe de la Cruz, lui-même père d’un des disparus. “Nous n’allons pas pleurer pour Alexander, au contraire nous savons que sa mort va semer les graines de la révolution pour un changement profond dans ce pays”, clame t-il, “où qu’il se trouve, il doit savoir que les pères de famille ne trouveront pas le repos jusqu‘à ce que justice soit rendue”.

Les étudiants ont disparu fin septembre après une manifestation qui a donné lieu à des affrontements avec les forces de l’ordre. Plus de 70 personnes ont déjà été arrêtées dans cette affaire dont le maire de la ville d’Iguala, et sa femme, probables instigateurs du massacre présumé.

Selon les enquêteurs, qui s’appuient sur ces témoignages, les étudiants ont été tués par des membres du crime organisé sur ordre des autorités municipales. Les corps auraient ensuite été soigneusement brûlés près d’une décharge puis les restes jetés dans une rivière à Cocula.