DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Athènes : le budget 2015 n'a pas l'aval des bailleurs de fonds

Athènes approuve un budget 2015 qui n’a pas l’aval de ses bailleurs de fonds internationaux.L’objectif de la coalition gouvernementale est de sortir

Vous lisez:

Athènes : le budget 2015 n'a pas l'aval des bailleurs de fonds

Taille du texte Aa Aa

Athènes approuve un budget 2015 qui n’a pas l’aval de ses bailleurs de fonds internationaux.L’objectif de la coalition gouvernementale est de sortir plus vite que prévu du plain d’aide financière alors que l’Union européenne et le FMI demandent à la Grèce de nouvelles mesures d’austérité. Par 155 voix contre 134, le parlement grec a donc approuvé dans la nuit un projet de budget 2015 présenté sans l’aval des bailleurs de fonds internationaux.

Le Premier ministre, Antonis Samaras, souhaite pour sa part assurer son maintien aux affaires après l‘élection présidentielle de février. Mais il ne parvient pas à convaincre non plus la rue qui proteste une nouvelle fois contre les restrictions budgétaires encore réclamées par le gouvernement.

“Nous voulons la démission du gouvernement. Nous aimerions avoir un nouveau cabinet capable de contrôler la situation et ne pas aggraver les choses chaque jour”, insiste un manifestant à la retraite.

“Nous manifestons pour envoyer un message de résistance aux politiques du gouvernement. Trop, c’est trop. Plus de réductions des retraites, des salaires, dans la santé et l‘éducation”, ajoute un enseignant.

La coalition grecque s’attire les foudres de ses bailleurs sans parvenir à calmer la grogne sociale, d’après Giannisis Stamatis, de notre bureau à Athènes. “Le gouvernement a peut-être sauvé sa journée, mais de nouveaux problèmes sont à venir. Le Parlement grec devra bientôt élire un nouveau président de la République, qui a besoin du soutien d’au moins 60 % des députés. Un quorum qui semble très difficile à atteindre pour la coalition au pouvoir. Ce budget pourrait bien être le dernier qu’il vote.”