DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Saint-Pétersbourg, sous l'oeil d'une photographe


metropolitans

Saint-Pétersbourg, sous l'oeil d'une photographe

En partenariat avec

Notre guide à Saint-Pétersbourg est Varya, photographe, qui écrit un blog sur Saint-Petersbourg.

“Je suis venue pour la première fois à Saint Petersbourg il y a trois ans, et j‘étais tellement fascinée que je suis revenue, et ensuite j’ai décidé de m’installer ici” raconte-t-elle.

“St. Petersbourg est un bon endroit pour chercher votre “moi” intérieur. Il y a un Dostoyevski éternel en tout un chacun ici – et je trouve que ça rend la ville très intéressante. Quand je marche le long du canal Griboyedov, j’ai presque l’impression d‘être dans un livre. Dostoïevski a vécu et créé ici. Quand je longe le quai j’ai parfois l’impression d‘être l’héroïne de l’une de ses nouvelles. Depuis l’enfance, j’ai le sentiment que c’est ma ville. Et je continue à l’admirer, à marcher les yeux grands ouverts ! Oui, j’aime beaucoup cet endroit. Les jeunes adorent Saint-Pétersbourg! Vous pouvez trouver des merveilles dans des cours cachées, typiques de Saint-Pétersbourg – comme les petits magasins d’occasion où s’habillent tous mes amis. Ce style va parfaitement à Saint-Pétersbourg : les gens ici sont créatifs, parfois même trop créatifs, donc ils aiment vraiment expérimenter les styles rétro et vintage.Tout le monde peut acheter des vêtements chez les grandes enseignes. Mais Saint-Pétersbourg aime la spécificité et la personnalité” nous explique-t-elle.

La visite se poursuit à Erarta, le musée d’art moderne qui a l’une des plus importantes collections privées d’art russe. On peut trouver ici des oeuvres de la plupart des artistes contemporains de Saint-Pétersbourg.

Varya nous emmène ensuite sur l‘île Vasilevsky, un pôle créatif pour tous ceux qui veulent entreprendre une activité artistique : des gens font de la danse, d’autres peignent, et Varya participe à un atelier théâtre, dans le but de devenir actrice : “Quand vous libérez votre corps, vous libérez aussi votre esprit. Je crois que Saint Pétersbourg est l’un des meilleurs endroits en Russie pour trouver cette liberté créatrice” dit-elle.

“Les choses bougent, et on peut le ressentir ! Avant, beaucoup d’artistes voulaient partir à Moscou – ils avaient l’impression que c‘était plus dynamique là-bas – mais maintenant cela a changé. Les gens ne partent plus – en fait, ce sont les artistes de Moscou qui ont commencé à venir ici!” raconte Olaga Belinskaya, sa professeure de théâtre.

Quand le soleil se couche et que les lumières s’allument, la ville ne s’endort pas, les gens sortent pour s’amuser. Les jeunes sont attirés par la vie artistique de la ville, sa créativité, la connaissance, la liberté, les nuits blanches : ils veulent s’imprégner de tout ce romantisme qu’offre Saint-Pétersbourg.

Le choix de la rédaction

Prochain article

metropolitans

Monaco, le défi urbain