DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

A Padoue, les détenus sont aussi pâtissiers


Italie

A Padoue, les détenus sont aussi pâtissiers

C’est une pâtisserie un peu particulière dont vous pourrez sentir les effluves si vous vous promenez près de la ville de Padoue, en Italie. Car les ateliers Giotto, qui fabriquent 70.000 Panettone par an, se sont installés à l’intérieur de la prison de la ville.

Les traditionnels gâteaux de Noël italiens sont distribués dans 200 magasins et même envoyés au Vatican.

Les détenus-patissiers sont payés et fiers de leur travail.

“Quand ils commencent à changer, explique le directeur de la pâtisserie, ils deviennent le genre de bon ouvrier qu’il devient difficile de trouver, même à l’extérieur, parce qu’ils retrouvent leur dignité, leur estime de soi. Et puis ils peuvent envoyer de l’argent à leur famille”.

“Je me suis retrouvé dans cette prison, déclare un détenu, où j’ai suivi ce modèle, et voilà maintenant j’ai un travail, et j’ai appris un art”!

Selon les responsables de cette pâtisserie un peu spéciale, le taux de récidive des détenus qui y travaillent ne cesse de baisser.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

La torture pratiquée par la CIA "inefficace" selon le Sénat américain