DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Grèce : l'incertitude politique fait chuter les marchés boursiers

Vous lisez:

Grèce : l'incertitude politique fait chuter les marchés boursiers

Taille du texte Aa Aa

Après la décision du gouvernement grec d’avancer de deux mois la date du premier tour de l‘élection présidentielle, la bourse d’Athènes chutait mardi de plus de 12% en clôture. Les investisseurs ne voient pas l’actuelle majorité gouvernementale obtenir pour son candidat la majorité parlementaire des 3/5ème nécessaire à l‘élection d’un nouveau Président. Or les investisseurs ont horreur de l’incertitude.

“Si vous êtes un investisseur international et qu’il y a des élections dans un pays ou la possibilité que le pays convoque de nouvelles élections et que vous ne connaissez pas le résultat final, alors la décision la plus facile pour vous c’est de vendre et de sortir du pays”, explique Theodore Krintas chez Attica gestion d’actifs.

C’est justement cette incertitude qu’a suscitée le premier ministre grec Antonis Samaras chez les investisseurs notamment, en avançant la date de l‘élection du nouveau président grec par les députés, alors même que sa coalition gouvernementale n’a pas au parlement la majorité des 3/5 requise pour l‘élection du Président.

“Les traders d’Athènes parlent d’un mardi noir pour qualifier la plus forte baisse intraday depuis 1987, explique Melina Touchtidou notre correspondante permanente en Grèce. Les investisseurs pensent que le gouvernement a décidé de jouer à la roulette en avançant l‘élection présidentielle et ils sont en train de chercher les moyens de sortir du marché grec”.