DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

"Einstuerzende Neubauten", groupe allemand culte


le mag

"Einstuerzende Neubauten", groupe allemand culte

En partenariat avec

C’est ce que l’on appelle un groupe allemand culte, le nom est imprononçable pour ceux qui n‘étaient pas en allemand première langue : “Einstuerzende Neubauten”. Le groupe se produisait avec un concert intitulé Lament au cours duquel il commémore à sa façon le centenaire de la première guerre mondiale.

Blixa Bargeld est le chanteur du groupe :
“On construit un Leviathan sur scène, une énorme pièce en métal avec des chaînes qui pendent. Et je ne fais que montrer des pancartes, c’est un peu brechtien, un peu Bob Dylan si vous préférez. Donc je montre des pancartes avec un texte parce que je ne voulais pas chanter ces mots mais simplement les brandir. C’est comme un commentaire de réalisateur sur ce qui se passe sur scène, c’est un faux poème expressionniste allemand sur la guerre.”

Le groupe allemand créé au début des années 80 a réussi à exporter sa musique expérimentale et industrielle dans d’autres pays que l’Allemagne.

Blixa Bargeld : “Nous avons certainement été un des premiers groupes allemands qui a toujours tourné à l‘étranger. Notre succès dans les autres pays a toujours été plus important qu’en Allemagne de l’Ouest. Je préfère de loin être qualifié de groupe de Berlin Ouest que de groupe ouest allemand. Parce que pendant longtemps nous n’avons pas joué en RFA parce que c‘était toujours stupide.”

Et c’est en tournée que le chanteur s’est cassé la jambe. C‘était en Italie. Du coup la tournée du groupe a été reportée.

Et sinon le nom du groupe signifie : les nouveaux immeubles s’effondrent. Et là c’est plus clair.

Le choix de la rédaction

Prochain article

le mag

Tom Jobim retrouve la fille d'Ipanema