DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Brandiko : de l'art de créer sa marque déposée

Vous lisez:

Brandiko : de l'art de créer sa marque déposée

Taille du texte Aa Aa

Apprendre aux plus jeunes à créer leur marque et à la protéger au niveau européen pour former au mieux les entrepreneurs de demain, c’est l’objectif du projet Brandiko, mis en place par le ministère bulgare de l‘économie. Les étudiants de l’Académie des Arts de Sofia en bénéficient. Agés de 16 à 18 ans, ils produisent et vendent des écharpes depuis un peu plus d’un an. Le projet Brandiko les a aidés à lancer leur marque. De plus, on leur a donné les clés pour la protéger sur l’ensemble du marché unique européen avec une marque communautaire. Les étudiants sont ravis. “ Ce projet m’a appris à créer un logo efficace, un nom de marque et à défendre ma propriété intellectuelle,” détaille Severina Eneva. “ Les artistes sont généralement individualistes et là, on a appris à travailler en équipe, “ s’enthousiasme Joanna Brayanova. Et Maria Stoyanova de confier : “ maintenant, j’aimerais créer ma propre entreprise avec une marque et un logo que je saurai protéger. “

Ces jeunes ont été formés par leur professeur d’art, Elizar Milev, qui a reçu une formation spécifique dans le cadre de ce projet. Ils ont ainsi créé une marque originale protégée et des outils pour commercialiser leurs produits, puis se sont mesurés à d’autres entreprises tests “ bulgares. “ Ces formations à l’entrepreneuriat sont très importantes pour ces étudiants de l’Académie des Arts parce qu’on leur apprend à vendre leur savoir-faire artistique, “ explique Elizar Milev.

Cette initiative bulgare vient tout juste d‘être récompensée. Elle a décroché le Prix Européen de la Promotion de l’Esprit d’Entreprise 2014, dans la catégorie “ investir dans les compétences des entrepreneurs “. Ces prix récompensent des projets qui ont favorisé la création de plus de 10 000 PME en Europe depuis 2006.

En Bulgarie, Brandiko a été initié par Ivaylo Grancharov, directeur du département des PME. En 4 ans, 1700 étudiants en ont bénéficié dans 140 entreprises- tests. “ Si vous voulez vous être original sur le marché, être remarqué, il vous faut proposer un produit de qualité puis fabriquer votre marque. Et un jour, vous pouvez espérer que cette marque marchera et dopera vos ventes, simplement parce que c’est une marque solide, “ explique Ivaylo Grancharov.

Le projet Brandiko est aussi mené dans les lycées et entrera l’an prochain dans les écoles de sport. Grâce à lui, le nombre de dépôts de marques communautaires a considérablement augmenté en Bulgarie. “ La marque communautaire est importante, parce qu’un seul enregistrement protège votre propriété intellectuelle sur l’ensemble du marché unique. C’est pourquoi nous la recommandons dans Brandiko, pour que les jeunes saisissent cette opportunité une fois entrepreneurs, “ conclut Ivaylo Grancharov.

Les clés du succès pour les étudiants de l’Académie des Arts de Sofia : “un très fort esprit d’entreprendre, un produit de qualité, et bien sûr une marque solide ! “