DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Prise d'otages en Australie : cinq personnes sont sorties


Australie

Prise d'otages en Australie : cinq personnes sont sorties

Les regards sont braqués sur la prise d’otages dans un café à Sydney. Cinq personnes sont sorties en courant de l‘établissement, le Lindt Chocolate Café. D’après le chef de la police qui a évoqué “un évènement terroriste”, un homme armé retiendrait moins de trente personnes en otages. Des négociateurs ont pris contact avec lui. Il aurait exigé de parler avec le Premier ministre et aurait demandé qu’un drapeau de l’organisation État islamique lui soit apporté. Auparavant, un drapeau noir portant une inscription en arabe avait été plaqué par des otages contre une vitre du café. Il s’agirait de la profession de foi musulmane : “il n’y a de Dieu qu’Allah et Mahomet est son prophète”.

“J’ai vu l’homme armé, a raconté un témoin. Il était assez grand. Il approchait de la cinquantaine. Il portait une chemise et une veste noire. Il était très calme. Il faisait les cent pas.

Tout a commencé un peu avant 10 heures du matin, soit avant minuit, heure de Paris.

Un peu avant l’annonce de la prise d’otages, la police avait fait état de l’arrestation d’un homme de 25 ans à Sydney, dans le cadre d’une enquête sur la préparation d’attentats.

Par ailleurs, la police est également intervenue à l’Opéra de Sydney qui a été évacué à la suite semble-t-il d’une alerte au colis suspect.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Auto-traduction

Prochain article

monde

Manifestation contre le racisme à Cologne