DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Les rumeurs d’abdication de la reine d'Angleterre affolent les bookmakers

Vous lisez:

Les rumeurs d’abdication de la reine d'Angleterre affolent les bookmakers

Taille du texte Aa Aa

Après une série de paris “inhabituels”, l’entreprise de bookmaker britannique Coral a suspendu les mises concernant une éventuelle abdication de la reine. C’est en tout cas ce qu’a révélé Gordon Rayner sur le site du Telegraph , ajoutant que ces paris ont “instantanément fait sonner les sonnettes d’alarmes” du bookmaker.

Elizabeth II doit, selon la tradition, s’exprimer dans une allocation télévisée le jour de Noël. Or, selon le site du quotidien anglais, depuis midi ce mercredi 16 décembre, une série de paris a éveillé les soupçons de Coral. La côte pour la démission de la reine lors de son allocution était de 10-1.

Ce discours étant pré-enregistré par la BBC, le bookmaker soupçonne qu’une personne ait décidé de parier en toute connaissance de cause.

“Il y a eu des spéculations tout au long de l’année concernant le futur de la reine, mais les paris d’aujourd’hui nous ont vraiment pris par surprise” explique un porte-parole de Coral. “En ce qui nous concerne, il n’y a pas de fumée sans feu concernant les paris qui arrivent comme cela en succession. Du coup nous avons joué la carte de la sécurité et avons arrêté ce marché.”

Le Telegraph cite des sources proches de la reine qui démentent les rumeurs. “Si la reine devait faire une annonce majeure, elle ne le ferait pas dans un discours pré-enregistré qui sera diffusé dans les territoires du Commonwealth du Pacifique du sud des heures avant la diffusion ici. Cela voudrait dire que la fin de son reigne serait d’abord annoncée à Tuvalu, plutôt que Londres. Donc non, ce n’est pas vrai.”

Ce n’est pas la première fois selon le quotidien britannique que de tels paris obligent Coral à réagir. Ce fut déjà le cas en janvier dernier après l’annonce que le prince Charles allait prendre plus de responsabilités en 2014.