DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Succipack : Emballages plastique vraiment biodégradables


hi-tech

Succipack : Emballages plastique vraiment biodégradables

En partenariat avec

En dépit de quelques efforts, de déclarations d’intentions et de fausse biodégradabilité les emballages sont toujours aussi présents.

Des projets existent pourtant comme ce projet européen Succipack, coordonné par l’Actia (Association de Coordination Technique pour l’industrie agro-alimentaire), dont l’objectif est de développer des emballages alimentaires plus écologiques à base de PBS un polybutylène succinate, matériau renouvelable à faible empreinte carbone.

Leygatech est une société française installée en Haute-Loire et qui fait partie de ce projet. Tout commence avec ces granulés à base de déchets de betterave de maïs et de céréales et non à base de cultures agricoles dédiées. Les granulés sont chauffés et comprimés avant de devenir une bulle sous la forme d’un long tube. Le tout est refroidi pour en récupérer un film.

Christophe Cotillon, de l’Actia,coordinateur projet Succipack :
« L’avantage de ces emballages bios ressourcés c’est qu’ils vont pouvoir être biodégradables, ce qui est très important, et ils vont pouvoir se substituer petit à petit aux emballages issus de la pétrochimie sachant que les ressources pétrolifères sont en diminution et qu’il va falloir trouver d’autres moyens de production d’emballages. L’industriel pourra utiliser les mêmes machines, il n’aura pas besoin d’acheter d’autres machines et utiliser également les mêmes technologies. »

Dans ce laboratoire, on teste la résistance mécanique du film. Il doit pouvoir permettre de conserver en bonne condition les aliments.

Marion Monchalin, responsable laboratoire Leygatech : « Aujourd’hui on teste la résistance du matériau en faisant chuter une masse sur le film. On fait également ce produit-là qui est un film barrière qui permet de conserver de l’huile d’olive, limiter l’oxydation. On arrive à conserver l’huile d’olive pendant un an. »

En clair, les matériaux d’emballage obtenus à partir de ce plastique biodégradable seront à la fois durables, actifs et intelligents.

Le choix de la rédaction

Prochain article

hi-tech

La technologie spatiale garde les pieds sur Terre