DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Baril à 60 $ : la filière pétrolière britannique sinistrée


économie

Baril à 60 $ : la filière pétrolière britannique sinistrée

L’industrie pétrolière britannique est frappée de plein fouet par la chute des cours du brut. Le président de l’association professionnelle du secteur, Robin Allan, la dit même au bord de la faillite. Selon lui, les compagnies pétrolières ont annulé tous leurs projets de nouveau forage en mer du Nord, l’exploitation n‘étant pas rentable avec un baril sous les 80 dollars. Il fluctue actuellement autour de 60 dollars. Conséquence : de nombreuses suppressions d’emplois, une tendance appelée à s’accélérer selon lui sur les 18 prochains mois.

En amont, toute la filière de la prospection géologique est aussi affectée. Selon Goldman Sachs, 930 milliards de dollars de projets pourraient ne jamais voir le jour l’an prochain à travers le monde.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

économie

Les exportations japonaises déçoivent