DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Premier raid israélien sur Gaza depuis la trêve d'août


Israël

Premier raid israélien sur Gaza depuis la trêve d'août

Un raid israélien a visé ce vendredi des installations du Hamas dans le sud de la bande de Gaza, et plus précisément dans le secteur de Khan Younès.
Cette attaque n’a pas fait de victime.

Israël dit avoir riposté à un tir de roquette palestinienne, survenu un peu plus tôt dans la journée.

“Cette intervention palestinienne est hostile, et c’est un mouvement extrêmement inamical envers Israël. Ce n’est pas un pas vers la paix, c’est un pas vers la guerre”, a commenté le ministre israélien des Affaires stratégiques Yuval Steinitz.

Ce vendredi également, deux palestiniens ont été légèrement blessés lors d’affrontements avec des soldats israéliens.
Cela s’est produit aux environs de Naplouse, en Cisjordanie. Environ 500 personnes s‘étaient rassemblées en hommage au ministre palestinien Ziad Abou Ein, mort le 10 décembre à l’occasion d’une protestation contre un avant-poste israélien illégal en Cisjordanie.

Le raid aérien israélien intervient ainsi dans un contexte de vives tensions, et alors que la question des colonies israéliennes fait par ailleurs débat à l‘étranger.

Ce jeudi, un projet de résolution a été déposé au Conseil de sécurité de l’ONU. Il vise à trouver un accord de paix avec Israël dans un délai d’un an et à obtenir le retrait israélien des Territoires occupés avant la fin 2017.

“C’est une bonne étape pour mettre fin à l’occupation dans des conditions de sécurité très compliquées et aux actes barbares de l’occupation (israélienne) contre les Palestiniens et, si Dieu le veut nous trouverons une solution pour mettre fin à l’affaire palestinienne”, estime Assem Araura, un résident de Ramallah.

Pour l’heure, Israël s’oppose catégoriquement au projet de résolution, estimant qu’ un éventuel accord doit passer par des négociations bilatérales.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

New-York : manifestation de soutien à la police