DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Grèce : deuxième chance pour élire un président


Grèce

Grèce : deuxième chance pour élire un président

En Grèce, le deuxième tour de l‘élection du président se tient aujourd’hui au Parlement. Si les députés ne parviennent pas à se mettre d’accord à l’issue de trois tours, des élections législatives anticipées seront organisées dès le mois de janvier ou février, et la perspective d’une victoire de la gauche radicale, en tête les sondages, affole les marchés.

Lors du premier tour, le candidat du gouvernement Stavros Dimas n’a obtenu que 160 voix sur les 200 requises. Il n’en faudra plus que 180 en cas de troisième tour.

Pour tenter de convaincre la vingtaine de députés indépendants, le Premier ministre a promis samedi d’avancer de six mois la date des législatives prévues en juin 2016 en cas d‘élection du président.

Par ailleurs, un député de l’opposition prétend qu’un proche du gouvernement a tenté d’acheter son vote, mais le parquet d’Athènes a classé sa plainte, le procureur estimant que les enregistrements fournis comme preuve avaient été réalisés de manière “illégale”.

“Malgré la tension politique causée par les allégations de tentatives de corruption de députés, on s’attend à ce que le candidat à la présidence engrange quelques voix supplémentaires de d‘élus indépendants par rapport au premier tour. Mais comme même ces voix ne sont pas suffisantes pour qu’il soit élu, tout se décidera au troisièmetour le 29 décembre” analyse Stamatis Giannisis, notre correspondant à Athènes.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Tunis célèbre le vainqueur de la présidentielle