DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Seuls ou presque contre Ebola, des médecins continuent le combat

Nous sommes en Sierra Leone, au centre de traitement d’Hastings en périphérie de la capitale Freetown, le seul lieu anti-virus du pays gérés par des

Vous lisez:

Seuls ou presque contre Ebola, des médecins continuent le combat

Taille du texte Aa Aa

Nous sommes en Sierra Leone, au centre de traitement d’Hastings en périphérie de la capitale Freetown, le seul lieu anti-virus du pays gérés par des Sierra-léonais.

Peu de moyens pour se prémunir contre Ebola car pas de formations ou d’organisations comme dans les centre d’aides internationales, mais beaucoup de volonté. Celle d’un jeune docteur et de son équipe médicale.

Pas de confort, pas de salaire depuis des mois mais ils ont toujours à coeur de remplir leur mission. Celle de sauver des vies et d’empêcher la progression d’une épidémie qui tue toujours comme l’explique le docteur Sekou Kanneh. : “Nous n’avons pas d‘équipement sophistiqué, nous n’avons pas toutes les choses que les gens pensent que vous avez besoin pour combattre le virus Ebola. Mais même si nous ne les avons pas, nous improvisons. Nous essayons de faire de notre mieux”, explique ce jeune docteur.

“Les gars, êtes-vous avec moi ? Même s’ils ne sont pas payés, ces gars sont là, prêts à risquer leur vie pour leur pays”, salue le jeune docteur.

D’après le dernier bilan publié par l’OMS samedi, la fièvre Ebola a fait plus de 7.373 morts en Guinée, en Sierra Leone et au Liberia sur un total de 19.031 cas recensés dans les trois pays depuis le mois de mars. C’est près de 500 décès supplémentaires enregistrés depuis les précédents chiffres la semaine dernière.