DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Doutes sur la pérennité de la croissance britannique


Business

Doutes sur la pérennité de la croissance britannique

Les dépenses des ménages ont de nouveau soutenu la reprise au troisième trimestre en Grande-Bretagne. Et ce en dépit d’une légère baisse du revenu disponible et d’une croissance plus faible de l’investissement privé comme public

L’embellie est ainsi de 0,7 % par rapport au deuxième trimestre, selon l’estimation définitive. En rythme annuel, la croissance a été révisée à la baisse de 3 à 2,6 %.

Les données montrent que les consommateurs ont puisé dans leurs économies, ce qui soulève des questions sur la pérennité de la reprise britannique.