DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Les droits de l'Homme en Corée du Nord à l'agenda du Conseil de Sécurité

Pour la première fois, le Conseil de Sécurité des Nations Unies va se pencher sur les violations des droits de l’Homme en Corée du Nord. La décision

Vous lisez:

Les droits de l'Homme en Corée du Nord à l'agenda du Conseil de Sécurité

Taille du texte Aa Aa

Pour la première fois, le Conseil de Sécurité des Nations Unies va se pencher sur les violations des droits de l’Homme en Corée du Nord. La décision de faire entrer cette question à l’agenda du Conseil a été prise lors d’un vote, malgré l’opposition de la Chine et de la Russie. Jusqu’ici, les discussions ne concernaient que le programme nucléaire nord-coréen.

Ce vote survient juste après l’annulation de la sortie d’un film ayant déplu à Pyongyang.

“Non content de refuser la liberté d’expression à son propre peuple, le régime nord-coréen semble désormais vouloir supprimer cette liberté fondamentale dans notre pays. C’est absurde. Mais c’est tout à fait le genre de comportement auquel nous nous attendons d’un régime qui menace de prendre des contre-mesures impitoyables contre les Etats-Unis à propos d’une comédie hollywoodienne, et qui n’hésite pas à enfermer des dizaines de milliers de personnes dans des horribles goulags” a déclaré Samantha Power, ambassadrice américaine à l’ONU.

La Corée du Nord a été victime pendant quelques heures d’une coupure totale de l’accès à Internet, ce alors que Barack Obama avait promis une réponse proportionnée au piratage informatique subi par Sony Pictures, qui a produit le film à l’origine de la discorde. Il s’agit de la cyberattaque la plus grave jamais survenue aux Etats-Unis.

La Corée du Nord est l’un des régimes les plus répressifs de la planète.