Cet article n'est pas disponible depuis votre région

Le Roi d'Espagne s'attaque à la corruption, deux jours après le renvoi de sa soeur devant la justice

Access to the comments Discussion
Par Euronews  avec Avec AFP.
Le Roi d'Espagne s'attaque à la corruption, deux jours après le renvoi de sa soeur devant la justice

<p>Il veut incarner le renouveau de la monarchie espagnole. <br /> Felipe VI n’hésite donc pas à aborder les sujets qui fâchent dans son premier discours de Noël. </p> <p>Le roi d’Espagne a dit vouloir “tuer dans l’oeuf” la corruption. </p> <p>Il n’a pas mentionné directement l’infante Cristina, mais l’allusion était plus qu‘éloquante, deux jours après le renvoi de sa soeur devant un tribunal pour délits fiscaux.</p> <p>Felipe VI a voulu rassurer la population, estimant que “l’argent public devait être administré selon la loi, qu’il n’y avait pas de favoritisme, d’avantages ou de richesses à tirer d’une position publique<br /> et que le prestige et la réputation de l’Espagne n‘étaient pas endommagés au niveau mondial”.</p> <p>Le prestige de la couronne est lui plus que terni.</p> <p>Cristina sera le premier membre de la famille royale à s’assoir sur le banc des accusés devant un tribunal. Son époux est, pour sa part, soupçonné d’avoir détourné plus de six millions d’euros de fonds publics. </p> <p>Face à l’indignation de la population, le roi d’Espagne a pris ses distances avec sa soeur, qui n’a pas assisté à son intronisation au mois de juin.</p> <p>Insuffisant pour les Espagnols qui estiment que l’Infante devrait, a minima, renoncer à ses droits dynastiques.</p>