DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

10 ans, l'Indonésie célèbre le triste anniversaire du tsunami


Indonésie

10 ans, l'Indonésie célèbre le triste anniversaire du tsunami

ALL VIEWS

Touchez pour voir

L’Indonésie a de loin payé le plus lourd tribut parmi les pays de l’océan Indien dévastés par le tsunami il y a tout juste dix ans. C’est à Banda Aceh, à la pointe ouest de l’archipel indonésien, que jusqu‘à dimanche sera célébrer ce triste anniversaire. En présence, ce vendredi, du président indonésien ainsi que de hauts représentants de gouvernements étrangers et des ONG internationales, remerciés pour leur aide ayant permis à la région d’Aceh de se relever.

“Cette cérémonie de commémoration n’est pas faite seulement pour prier pour les victimes et pour remercier les personnes du monde entier qui nous ont aidés. C’est aussi le moment où nous apprenons à tirer les leçons de ce drame afin de résoudre, dans l’unité, un problème compliqué”, a dit Jusuf Kalla, le vice-président indonésien.

Près de 170 000 personnes ont péri en Indonésie et 500 000 ont été déplacées. Pour leur rendre hommage, des milliers d’Indonésiens se sont retrouvés pour prier dans la Grande mosquée Baiturrahman, l’un des rares bâtiments de Banda Aceh à avoir résisté à la vague géante qui s’est abattue sur l‘île de Sumatra en 2004.

Le 26 décembre 2004 précisément, à 7h58 heures locales, un tremblement de terre de magnitude 9,3 sur l‘échelle de Richter se produit au large de l’Indonésie, provoquant un tsunami qui balaie l’ensemble des côtes de l’océan Indien. En quelques heures, des villages sont rayés de la carte et au moins 230 000 personnes sont tuées.

ALL VIEWS

Touchez pour voir

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

"La peur est là à chaque fois que nous regardons l'océan", les stigmates du tsunami