DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Poursuite des manifestations à Bahreïn en soutien au chef de l'opposition


Bahreïn

Poursuite des manifestations à Bahreïn en soutien au chef de l'opposition

A Bahreïn, de nouveaux affrontements entre la police et des manifestants qui protestent contre l’arrestation du chef de l’opposition chiite. Ils se sont rassemblés près de la résidence du cheikh Ali Salmane, accusé d’appel à la haine et à la violence pour changer le régime.

La police utilise des gaz lacrymogènes pour disperser les manifestants. Des rassemblements ont lieu dans les banlieues chiites de Manama la capitale depuis dimanche, jour de son arrestation.

Le chef du principal mouvement d’opposition a été confronté à des enregistrements de ses discours, comportant des appels à la violence selon la justice bahreïnie.

Le petit Etat du Golfe est secoué depuis février 2011 par un mouvement de contestation. La majorité chiite, plus de 65 % de la population, réclame un changement du système électoral pour être mieux représentée. La dynastie sunnite a jusqu’ici violemment réprimé toute manifestation.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Ukaine : 2014, une année noire