DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

L'Europe du Sud marquée par une vague de froid sans précédent.


Italie

L'Europe du Sud marquée par une vague de froid sans précédent.

Une vague de froid et une tempête de neige, inhabituelle en Italie : du jamais vu depuis plus de 20 ans.

Palerme, Syracuse, Naples ou encore la Calabre, redécouvrent la neige, et ses inconvénients.

Des températures entre moins 10 et moins 20 degrés, 700 km d’autoroutes coupés, et une victime, un SDF dans le sud de la Toscane.

Ce mercredi 31 décembre, la neige est tombée en abondance et en tempête en Grèce jusque sur le littoral de la mer Egée, l’agglomération d’Athènes et même jusqu’au sud, en Péloponèse et Macédonie. La ville de Valos, au fond de sa baie, au nord d’Athènes, était recouverte de 35 à 40 cm de poudreuse ce mercredi matin, tandis que les températures oscillaient entre +3° (Athènes) à -12° dans l’intérieur du pays.

La tempête de neige a paralysé la Roumanie mardi. Il est tombé 30 cm de neige à Bucarest, avec des congères de plus d’un mètre en raison des vents violents. Ce mardi matin, les hauteurs de la Grèce étaient enneigées dès 500 m d’altitude. L’Italie a connu des chutes de neige sur la côte Adriatique (Rimini) par “effet de mer”, un phénomène similaire au fameux “effet de lac américain”, lorsque l’air glacial passe au-dessus d’une mer ou d’un grand lac, se chargeant d’humidité et de neige. Les températures s’abaissaien à -18° ce mercredi 31 décembre au matin.

Ces conditions tempétueuses étaient d’ailleurs responsables de la détresse de plusieurs navires.

La vague de froid a atteint les pays du Maghreb après être passée sur les Balkans. C’est un couloir d’air glacial qui s’est écoulé de la Russie vers la Mer Noire, les Balkans, l’Italie puis le Maghreb.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Afghanistan : rescapée d'un attentat, Shukria Barakzai continue son combat