DERNIERE MINUTE

AirAsia : les sauveteurs progressent lentement

Les mauvaises conditions météos compliquent toujours le travail des sauveteurs qui pensent avoir repéré une partie du fuselage de l'Airbus d'AirAsia. Seuls sept corps ont pu être repêchés jusqu'à prés

Vous lisez:

AirAsia : les sauveteurs progressent lentement

Taille du texte Aa Aa

Les opérations de recherche se poursuivaient ce jeudi au large de l‘île de Bornéo pour retrouver l‘épave de l’avion d’AirAsia, qui s’est écrasé dimanche dernier en mer avec 162 personnes à bord, pour la plupart des Indonésiens.

Les mauvaises conditions météos compliquent le travail des sauveteurs, qui pensent avoir localisé une partie du fuselage. Une importante masse sombre a en effet été repérée à une quarantaine de mètres de profondeur, mais le signal émis par les boîtes noires reste toujours muet.

‘‘Le navire impliqué dans les recherches est équipé de balises de localisation sous-marines capables de détecter une boîte noire, explique le chef des opérations. Il est également muni d’un sonar multi-faisceaux qui détecte le métal et donne des images sous-marines en trois dimensions.’‘

Les familles des disparus ont commencé à arriver dans la ville indonésienne de Surabaya où sont acheminées les dépouilles des victimes. Seuls sept corps ont pu être repêchés pour l’instant. La plupart portaient des vêtements, ce qui laisse supposer que l’avion ne s’est pas disloqué en vol. Des experts pensent désormais que l’appareil pourrait avoir réussi un atterrissage d’urgence avant de couler.