DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Volvo Ocean Race : dangers en vue


Sport

Volvo Ocean Race : dangers en vue

Les adieux aux proches, un dernier salut à la foule, les amarres larguées, et c’est parti pour au moins trois semaines de navigation en direction de la Chine.

Les six voiliers rescapés de la Volvo Ocean Race, le tour du monde avec escales, ont pris le départ ce samedi de la troisième étape longue de 8.650 kilomètres entre Abu Dhabi et Sanya.

Ils devront s’extirper du détroit d’Ormuz, longer les côtes indiennes, franchir le détroit de Malacca, avant de laisser à bâbord Singapour, l‘île de Bornéo et le Vietnâm.

Un périple rendu périlleux par les conditions météos instables et le nombre important de bateaux de pêche et de cargos qui sillonnent la région.

L‘équipage entièrement féminin de Team SCA emmené par Samantha Davies tentera de confirmer sa victoire dans la courte régate portuaire disputée ce vendredi.

Pour l’instant, ce sont Team Brunel, Dongfeng et Abu Dhabi Ocean Racing qui se partagent les commandes du classement général.

Quant aux Danois du Team Vestas, qui ont fait naufrage au large de l‘île Maurice le 29 novembre, ils comptent faire réparer leur monocoque dans un chantier naval italien.

Leur objectif : reprendre la compétition en juin prochain lors de la huitième étape entre Lisbonne et Lorient.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

Sport

Africa Eco Race : statu quo chez les motos