DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Gravity : la "reine des neiges" se nomme Shiffrin


gravity

Gravity : la "reine des neiges" se nomme Shiffrin

Bienvenue dans ce premier numéro de l’année 2015 de Gravity, notre magazine hebdomadaire consacré aux sports d’hiver.

Il n’y avait qu’une seule course de ski au programme ce dimanche, un slalom organisé sur les hauteurs de Zagreb.

Et à même pas 20 ans, c’est encore Mikaela Shiffrin qui a été couronnée “reine des neiges”.

L’Américaine est la championne olympique, championne du monde et double tenante du titre du globe de slalom.

Elle avait terminé 2014 en gagnant les deux manches disputées à Kühtai, elle entame 2015 en faisant aussi bien en Croatie.

Précise dans ses trajectoires, légère sur la neige, elle laisse ses adversaires loin derrière elle.

Zettel et Loeseth à distance

Kathrin Zettel accusait déjà un handicap de 8 dixièmes à l’issue de la première manche, et cela ne s’arrange pas sur le deuxième tracé.

L’Autrichienne coupe la ligne d’arrivée avec un retard d’1 seconde et 68 centièmes, mais c’est tout de même son meilleur résultat de l’hiver.

La Norvégienne Nina Loeseth, troisième, signe elle le meilleur résultat de sa carrière.

Quatrième à plus de trois secondes, Frida Hansdotter sauve de justesse son dossard rouge de leader de la discipline, puisqu’elle n’a plus qu’un point d’avance sur Mikaela Shiffrin.

Qu’attendre du retour de Bode Miller ?

Place ce mardi au slalom masculin, toujours à Zagreb et toujours sans Bode Miller.

Opéré du dos en novembre dernier, le vétéran américain espère faire son retour pour les “classiques” du mois de janvier : Wengen, Kitzbühel et Garmisch-Partenkirchen.

Avec quelles ambitions ? C’est la question que nous avons posée à notre expert Franck Piccard.

Franck Piccard : “Bode est parfaitement capable de faire des coups d‘éclat. Tout le monde le sait. C’est sur certaines courses, sur certaines manches le meilleur du monde. Il lui a toujours manqué de la régularité, cela a été son problème tout au long de sa carrière. Il prend des postures, il se met dans des situations impossibles en course. C’est à croire qu’il le fait exprès de manière quasiment à créer la faute qui lui permettra d’aller vite. Ce petit jeu-là fonctionne de temps en temps, et il est capable de revenir et de remporter une étape de la Coupe du monde. Mais le classement général, c’est peu probable. Il a 37 ou 39 ans, je ne sais plus. Je suis passé par là. Moi, j’ai arrêté à 36 ans. L’ambition à ce moment-là n’est pas de remporter le classement général, mais simplement de temps en temps de marquer une course par son passage.”

Tout bon pour la “Bomba”

Nous sommes le 18 février 1992 à Val d’Isère et Alberto Tomba réussit un exploit inédit dans l’histoire du ski : conserver son titre olympique.

Sur la Face de Bellevarde, le porte-drapeau de la délégation italienne devance Marc Girardelli et Kjetil André Aamodt pour remporter le géant, comme à Calgary quatre ans plus tôt.

Spécialiste des épreuves techniques – où il amasse 50 victoires en Coupe du monde – la “Bomba”, qui ne cache pas ses penchants pour les fêtes et les femmes, prendra ensuite la médaille d’argent en slalom.

Ce qui lui vaudra ce commentaire : “ce ne sont pas les Jeux d’Albertville, mais les Jeux d’Albertoville”.

Freitag s’envole un dimanche

L’Allemand Richard Freitag remporte la troisième étape de la Tournée des quatre tremplins disputée à Innsbruck, en Autriche.

Il réussit un premier saut à 133,5 mètres, un deuxième à 132 mètres et obtient un total de 278,5 points.

Il met fin ainsi à la disette de la Mannschaft qui courait après un succès dans la Tournée depuis 12 ans.

Si les vétérans Simon Ammann et Noriaki Kasai se partagent la troisième marche du podium, la bonne opération est pour Stefan Kraft.

L’Autrichien se classe deuxième et creuse l‘écart en tête de la Tournée avant la dernière levée ce mardi à Bischofshofen.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

gravity

Gravity: Ganong ouvre son compteur