DERNIERE MINUTE

Israël empêchera ses soldats d'être traînés en justice à la Haye

Israël réagit à la décision de l'autorité palestinienne d'adhèrer à la CPI, en lançant des mesures de rétorsion.

Vous lisez:

Israël empêchera ses soldats d'être traînés en justice à la Haye

Taille du texte Aa Aa

Jamais Israël n’acceptera que ses soldats se retrouvent jugés par une cour internationale. C’est la réaction du Premier ministre Netanyahu, après l’offensive diplomatique des Palestiniens. L’Autorité palestienne veut adhèrer à la Cour pénale internationale, pour traîner en justice Israël.

allviews Created with Sketch. Point of view

"Ceux qui doivent être poursuivis sont les dirigeants de l'Autorité palestinienne qui ont fait une alliance avec les criminels de guerre du Hamas"

“Nous ne permettrons pas que les soldats et les officiers de Tsahal soient traînés devant le tribunal de La Haye, dit Benjamin Netanyahu. Ceux qui doivent être poursuivis sont les dirigeants de l’Autorité palestinienne qui ont fait une alliance avec les criminels de guerre du Hamas.”

Et Israël ne se contente pas de mots. En représaille à la demande palestinienne, l’Etat hébreu a gelé le versement de plus de 100 millions d’euros de taxes dues à l’Autorité palestinienne.

“Même sans cet argent, les Palestiniens ne lâcheront rien sur les questions cruciales : le droit d‘être libre et indépendant, le droit au retour, le droit à un Etat palestinien avec Jérusalem comme capitale”, dit Wassel Abu Youssef, membre de la direction palestinienne.

Adhèrer à la Cour pénale internationale permettrait aux Palestiniens de citer à comparaître des dirigeants israéliens devant le tribunal de La Haye, pour les trois offensives lancées sur Gaza depuis 2008, ou encore pour l’occupation.