DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Les cours du pétrole et l'avenir de la Grèce font plonger les indices boursiers


économie

Les cours du pétrole et l'avenir de la Grèce font plonger les indices boursiers

Après six mois de chute, les cours du pétrole sont tombés lundi et pour la première fois depuis presque six ans sous les 50 dollars le baril à New York. Oui, l’inquiétude des investisseurs des marchés sur la surabondance de l’offre pétrolière est toujours bien présente. Le baril de brut léger américain est passé sous les 50 dollars à New York et le baril de pétrole Brent coté à Londres est tombé lui aussi brièvement sous les 53 dollars.
L’engagement de l’Arabie saoudite à maintenir un haut niveau de production et le niveau élevé d’extraction de l’or noir en Russie également ont forgé l’opinion des opérateurs.
En Europe sur les places boursières, l’indice regroupant les valeurs pétrolières était en forte baisse lundi soir, entraînant dans son sillage les principaux indices boursiers : Francfort -3%, Paris -3,3, Londres -2%, Madrid -3,4 et Milan -4,9%.
La forte baisse du pétrole mais aussi – comment l’ignorer – les craintes liées aux prochaines élections grecques, ont fortement pesé sur les valeurs boursières lundi en Europe, l’indice Eurostoxx 50 plongeant lui-même de 3,8% en clôture.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

économie

La Grèce mais surtout la faiblesse de la croissance font reculer l'euro