DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Les banques allemandes sont assez peu exposées à la dette grecque


économie

Les banques allemandes sont assez peu exposées à la dette grecque

Les banques allemandes sont exposées à hauteur de 23,5 milliards d’euros à la Grèce mais le risque systémique est limité car les principales banques commerciales : Deutsche Bank et Commerzbank ne détiennent qu’une petite part de ces créances.
L‘établissement allemand le plus exposé est la banque publique de développement KfW avec des prêts d’un montant de 15 milliards d’euros à l’Etat grec, selon les données de la fédération bancaire allemande.
D’après JP Morgan, Crédit Agricole est la banque de détail européenne la plus exposée à la Grèce. La banque française disait avoir trois milliards et demi d’euros de créances en Grèce fin 2013 mais aucune vis-à-vis d’organismes publics.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

économie

Les cours du pétrole et l'avenir de la Grèce font plonger les indices boursiers