DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Africa Eco Race : quand ce n'est pas l'un, c'est l'autre !

L’Autrichien Robert Theuretzbacher remporte sa deuxième étape depuis le coup d’envoi il y a huit jours de l’Africa Eco Race. Il est le seul à mettre

Vous lisez:

Africa Eco Race : quand ce n'est pas l'un, c'est l'autre !

Taille du texte Aa Aa

L’Autrichien Robert Theuretzbacher remporte sa deuxième étape depuis le coup d’envoi il y a huit jours de l’Africa Eco Race.

Il est le seul à mettre moins de cinq heures pour effectuer la boucle de 358 kilomètres tracée autour d’Azougi, en Mauritanie.

Les autres étapes, toutes les autres, c’est le Norvégien Pal Anders Ullevalseter qui les a gagnées.

Pas étonnant donc de le voir occuper la première place du classement général avec plus de deux heures d’avance sur Robert Theuretzbacher.

Si c’est le statu quo en motos, il y a du changement dans l’autre catégorie – où se mélangent autos et camions – avec la prise de pouvoir du Français Mathieu Serradori.

Il est pourtant contraint de s’arrêter pour changer de roue à la sortie d’un cordon de dunes.

Et cela profite à un autre Français, Jean-Antoine Sabatier, qui s’adjuge cette spéciale au volant de son buggy.