DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Retour aux sources pour la mezzo-soprano Katherin Jenkins


le mag

Retour aux sources pour la mezzo-soprano Katherin Jenkins

En partenariat avec

Pour son dixième album studio ‘Home Sweet Home”, la mezzo-soprane Katherine Jenkins a décidé de retrouver ses racines.
Outre plus de musique classique, la chanteuse a également retrouvé l‘équipe qui l’a découverte et lui a donné sa chance il y a dix ans.
Sur l’album on retrouve Bach, Beethoven, Edward Elgar et Gustav Holst, mais aussi des versions opéra de chansons plus inattendues.

Katherine Jenkins, mezzo-soprano :
Je ne veux pas que mes albums se répètent, c’est pourquoi j’essaye différents genres et de les amener vers la musique classique, puis j’ai réalisé que je voulais retrouver mes racines et revenir au style classique des deux premiers albums. Alors je suis retourné vers la compagnie de disque qui m’avait signé quand j’avais 23 ans et que j‘étais institutrice, et donc j’ai retrouvé l‘équipe originelle, et je pense que la boucle est bouclée.

Et les surprises ne s’arrêtent pas au choix des chansons. Katherine Jenkins mélange aussi les langues.

Katherine Jenkins, artiste :
Bon, le gallois me vient naturellement, mais j’adore chanter en italien et en français, mais sur cet album il y a aussi de l’allemand, du latin, et même du mandarin, que j’ai dû apprendre. Je me suis rendu plusieurs fois en Chine pour chanter récemment, et c’est une sorte d’hymne en Chine et donc prononcer le mandarin correctement a été un cauchemar. C’est une langue si difficile. Et donc je l’ai chanté à qui voulait l’entendre lorsque j‘étais en chine, comme les chauffeurs de taxi tout en espérant que je ne jurais pas ou que je ne déclinais pas ma liste de course par erreur.”

L’album “Home Sweet Home” sera disponible fin janvier.

ALL VIEWS

Touchez pour voir
Prochain article

le mag

Vente d'albums : Taylor Swift bat la Reine des neiges d'une courte tête