DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Egypte : la presse condamne l'attentat contre "Charlie", mais avec des réserves


Egypte

Egypte : la presse condamne l'attentat contre "Charlie", mais avec des réserves

Les journalistes en Egypte ont été choqués eux aussi par l’attaque contre Charlie Hebdo, mais à une nuance près. La liberté d’expression ne doit pas tout autoriser, pensent certains.

Reportage de notre correspondant au Caire, Mohammed Shaikhibrahim :

“Nous condamnons cette attaque, déclare Khaled Hussein, et nous sommes contre, mais en même temps nous rejetons les insultes faites au prophète Mahomet et à la religion musulmane, de même que contre les autres religions, qui sont fières de leurs prophètes, comme Moïse pour les juifs et Jésus pour les chrétiens”.

“Cette attaque nous a tous choqués, pense Mohammed Aljebali, que les victimes soient journalistes, civiles, ou de quelque religion que ce soit, et cette attaque est plus nuisible à l’Islam que ne l’ont été les caricatures du prophète Mahomet publiées par le journal”.

Certains journaux égyptiens, comme celui-ci, n’ont pas hésité à avancer le fait que le groupe Etat Islamique était impliqué dans l’attentat.

Le dessinateur iranien Ramezani avait vu venir l'attaque contre Charlie Hebdo

Iran

Le dessinateur iranien Ramezani avait vu venir l'attaque contre Charlie Hebdo