DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Hayat Boummedienne, la compagne du terroriste de la Porte de Vincennes, aurait quitté la France


France

Hayat Boummedienne, la compagne du terroriste de la Porte de Vincennes, aurait quitté la France

Elle est la dernière personne encore recherchée : Hayat Boummedienne fait toujours l’objet d’un avis de recherche.

Certaines sources policières font état d’un signalement en Turquie, depuis “un certain temps”, sans apporter plus de précision sur la chronologie.
D’autres sources affirment que la jeune femme aurait réussi à rejoindre la Syrie, en passant par Istanbul.

A 26 ans, la compagne d’Amedy Coulibaly est présentée comme extrêmement pieuse, mariée en 2009 avec le terroriste de la Porte de Vincennes, religieusement, mais pas civilement.

Les enquêteurs croyaient au départ qu’elle avait suivie son compagnon, dans le magasin casher attaqué Porte de Vincennes à Paris, elle n‘était finalement pas présente dans le bâtiment .

Selon le procureur de Paris, François Molins, des liens « constants et soutenus » existaient au travers de leurs compagnes entre Chérif Kouachi, l’un des auteurs de l’attaque de Charlie Hebdo, et Amedy Coulibaly.

L’examen des échanges téléphoniques des suspects avait permis de déterminer que l‘épouse de Chérif Kouachi, Izzana Hamyd, avait « passé plus de 500 appels sur l’année 2014 avec la compagne de Coulibaly ». Un chiffre qui est selon le haut magistrat « de nature à établir des liens constants et soutenus entre les deux couples ». Mme Hamyd est en garde à vue depuis mercredi

Des rapports de la sous-direction antiterroriste (SDAT) indiquent par ailleurs que Chérif Kouachi, Amedy Coulibaly et Hayat Boummedienne se fréquentaient déjà en 2010. D’après des écoutes téléphoniques, les deux hommes rendaient régulièrement visite à Djamel Beghal, assigné à résidence dans le Cantal. Condamné pour terrorisme il était un prosélyte reconnu de la mouvance radicale takfir, considérée comme une secte au sein de la communauté salafiste.

Dans une vidéo diffusée sur internet, un des leaders du groupe Aqpa, Al-Quaida dans la Péninsule arabique, Harath Al-Nazari, s’est « félicité» de l’attaque menée contre Charlie Hebdo.

Il n’a pas officiellement revendiqué la série d’attentats, mais il menace la France très clairement.

Ce matin, une nouvelle réunion de sécurité s’est tenue à l’Elysée.

Plusieurs centaines de militaires sont déjà déployés à Paris : et les mesures de sécurité vont encore être renforcées.

Bernard Cazeneuve, Ministre de l’Intérieur :
“ Nous sommes, compte tenu du contexte, exposés à des risques. Il est donc important que le plan Vigipirate qui a été réhaussé pour la région Ile-de-France et qui fait l’objet de mesures particulières sur l’ensemble du pays, soit conforté au cours des prochains semaines.”

Aujourd’hui de nombreuses questions restent sans réponse.
L’enquête devra déterminer les financements de cette attaque, en France, ou au Yémen.
Un des terroristes, Saïd Kouachi, a t-il été explulsé du Yémen en 2012 ?
Enfin quelles ont été les failles, dans la surveillance des djihadistes les plus dangereux, et présents sur le sol français ou à l‘étranger ?

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Lendemain difficile, les Français accusent le coup après le dénouement de trois jours d'attaques mortelles