DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Marche historique à Paris, capitale mondiale de la résistance au terrorisme

Une marée humaine place de la République à Paris… Au total, ce sont plus de trois millions et demi de personnes qui ont marché en France pour la

Vous lisez:

Marche historique à Paris, capitale mondiale de la résistance au terrorisme

Taille du texte Aa Aa

Une marée humaine place de la République à Paris… Au total, ce sont plus de trois millions et demi de personnes qui ont marché en France pour la tolérance, contre le terrorisme, en hommage aux victimes de ces derniers jours, pour dire “nous n’avons pas peur”, pour défendre les libertés d’opinion et d’expression…

Au terme d’une semaine marquée par des attentats meurtriers, c’est la plus grande mobilisation jamais recensée dans le pays.

Un unanimisme enthousiasmant qui vient combler, le temps d’une journée en tout cas, les failles de la société française.

“Moi je suis venue pour la liberté d’expression, pour la liberté de chacun, pour qu’on évite l’amalgame, entre toutes les différentes communautés, qu’on respecte la libre-pensée en France et voilà, et donc je suis Charlie” a déclaré une jeune femme en montrant sa pancarte où était écrit “je suis Charlie”, en français et en arabe.

Dans la foule, deux autres témoignages :

“Je suis venu spontanément là aujourd’hui parce qu’il y a des Français qui sont morts, et dans l‘égalité, la liberté, la fraternité, qu’on soit laïc ou qu’on soit d’une religion quelconque, et bien notre coeur saigne”.

“J’espère que ce n’est pas un feu de paille, j’espère que derrière, il va y avoir quelque chose qui va se passer au niveau national, voir international, une prise de conscience, que ça va faire bouger les choses. Après est-ce que c’est une utopie ou pas, je ne sais pas, mais on a envie d’y croire en tout cas.”

Les panneaux de la ville de Paris affichaient ce dimanche: “Je suis juif, je suis musulman, je suis chrétien, je suis athée, je suis Français”. Un message de tolérance pour combattre la peur qu’ont tenté de semer les trois jihadistes français dans le coeur de tous en commençant par décapiter le journal satirique Charlie Hebdo mercredi dernier.

Et notre envoyé Fabien Farge de conclure, “Paris était bien aujourd’hui en ce dimanche la capitale du monde, la capitale de la liberté et elle entend bien le rester, elle l’a prouvée ce soir en mobilisant tant de monde dans les rues, partout, des gens venus de tous horizons, de tout âges, c‘était une mobilisation historique.”