DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Nigeria : quand les fillettes tuent


Nigéria

Nigeria : quand les fillettes tuent

Au Nigeria, 19 personnes ont été tuées et 18 blessées hier lorsqu’une bombe fixée sur une fillette d’une dizaine d’années a explosé dans un marché bondé de Maiduguri, grande ville du nord-est du pays. Le groupe islamiste Boko Haram, connu pour multiplier le recours aux femmes et aux enfants kamikazes, pourrait être derrière cet attentat.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Porte de Vincennes : la communauté juive unie dans le deuil