DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Au Parlement européen, le débat sur les données des passagers aériens relancé


Le bureau de Bruxelles

Au Parlement européen, le débat sur les données des passagers aériens relancé

Après la minute de silence, la question lancinante de ce que l’Europe peut faire de plus pour contrer le terrorisme… A l’ouverture de la plénière du Parlement européen, les élus ont rendu hommage aux victimes des attentats de Paris et beaucoup avaient en tête le projet de registre européen sur les données des passagers aériens, un projet bloqué par ce Parlement si pointilleux sur les libertés individuelles.

“ Vous ne pouvez pas faire abstraction des droits des individus parce qu’une attaque terroriste a eu lieu, explique l’ancienne commissaire européenne Viviane Reding. La Cour de justice de l’Union a été très claire. Il doit y avoir un équilibre entre les besoins de la police et de la sécurité d’une part et les individus et leurs droits qui sont inscrits dans les traités d’autre part. “

D’autres sont moins nuancés et rappellent qu’en matière de lutte anti-terroriste, c’est la souveraineté nationale qui prévaut.

“ Je peux prédire ce que l’on va entendre : que l’Union européenne a besoin de plus de pouvoirs. C’est la conclusion qu’elle tire de toutes les crises “ ironise le chef du parti anti-européen UKIP, Nigel Farage.

Le projet de registre sur les données des passagers aériens est bloqué au Parlement depuis 2011. Il s’agirait de partager entre pays européens les informations collectées à la réservation des vols pour faire du profilage.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

Le bureau de Bruxelles

Les musulmans de Belgique inquiets