DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Pétrole : l'Opep ira jusqu'au bout de sa stratégie

Vous lisez:

Pétrole : l'Opep ira jusqu'au bout de sa stratégie

Taille du texte Aa Aa

A peine un peu plus de 46 dollars et 10 cents mardi en fin d’après-midi pour le baril de Brent de la mer du Nord et 45 dollars 70 pour le baril de brut léger américain.
Les cours du pétrole brut n’en finissent plus de tomber et l’Opep, l’Organisation des pays exportateurs de pétrole n’a pour l’instant aucune intention de réduire sa production actuelle qui se situe à 30 millions de barils par jour. Les pays hors Opep non plus d’ailleurs.
Dans la journée de mardi, le prix du baril de Brent est même descendu à 45 dollars et 10 cents, perdant une dizaine de dollars en 10 jours.
“L’Opep ne peut plus protéger les cours du pétrole”, a affirmé mardi le ministre de l‘énergie des Emirats arabes unis, ajoutant : “nous avons connu une surproduction qui vient essentiellement du pétrole de schiste et cela doit être corrigé”.
Actuellement les pays leaders de l’Opep sacrifient leurs revenus pétroliers car ils comptent sur cette baisse des prix du brut pour casser la rentabilité de la production de pétrole de schiste aux Etats Unis, responsable de la surabondance de brut sur le marché.