DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Sri Lanka: le pape François plaide pour l'unité et la réconciliation nationale

Le pape François poursuit sa visite au Sri Lanka, un pays longtemps meurtri par la guerre civile. Ce mardi, le souverain pontife a multiplié les appels à l'unité nationale et à la réconciliation.

Vous lisez:

Sri Lanka: le pape François plaide pour l'unité et la réconciliation nationale

Taille du texte Aa Aa

Le pape François poursuit ce mercredi son voyage au Sri Lanka. Une visite qui se veut consacrée au dialogue inter-religieux (voir ici le programme).

Point of view

On ne doit pas permettre que les croyances religieuses soient utilisées abusivement pour la cause de la violence et de la guerre.

Au cours de sa première journée, ce mardi, à Colombo, le souverain pontife a déjà plusieurs fois évoqué la réconciliation et l’unité.

Le Sri Lanka a été le théâtre d’une guerre civile entre 1983 et 2009 entre la majorité cinghalaise bouddhiste, et les rebelles de la minorité tamoule, de religion hindoue.

Les tensions restent vives entre les communautés. Pour preuve, la rencontre organisée ce mardi autour du pape. Des témoins parlent d’une ambiance glaciale entre les représentants des différentes confessions.
Dans son allocution, le pape a souligné que “pendant trop d’années, les hommes et les femmes de ce pays (avaient) été victimes de la guerre civile et de la violence”. “Pour le bien de la paix, a-t-il ajouté, on ne doit pas permettre que les croyances religieuses soient utilisées abusivement pour la cause de la violence et de la guerre.”

Plus tôt dans la journée, François a effectué une visite de courtoisie au Président de la République, Maithripala Sirisena. Cet ancien ministre a été élu il y a quelques jours à la tête du pays. Il a battu le président sortant, Mahinda Rajapakse, pourtant favori (plus d’infos ici). Là encore, le pape a plaidé pour l’unité nationale et la réconciliation.