DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Charlie Hebdo : razzia dans les kiosques


France

Charlie Hebdo : razzia dans les kiosques

Ils se sont levés plus tôt que d’habitude. Ils ont fait la queue. Un objectif : acquérir le nouveau numéro de Charlie Hebdo. Les Français ont vidé les kiosques des exemplaires du magazine satirique en quelques heures ce mercredi, une semaine après les attentats contre Charlie hebdo.

“Déjà en partant de chez moi ce matin, j‘étais persuadé de ne pas en trouver, raconte Jean qui tient un numéro dans ses mains à Paris. Ce n’est pas un miracle, mais presque. Je sais qu’ils vont le distribuer toute la semaine. De toute façon, il ne faut pas paniquer”.

“Exceptionnellement, je me suis réveillé pour acheter le journal Charlie Hebdo, indique de son côté Mustapha, un retraité. Je n’en ai pas eu. Je suis déçu. Je vais donc prendre ma voiture et je vais aller le chercher ailleurs.”

“C’est important pour moi de l’acheter parce que je veux faire connaissance avec Charlie Hebdo déjà, explique Claude. Peut-être que ça va me donner un déclic pour l’acheter à l’avenir. Et puis, vu la situation, je pense que pratiquement tous les Français, aujourd’hui, vont acheter Charlie Hebdo”.

“Oui, j’ai le précieux, se réjouit une résidente à Marseille Je tenais à l’avoir parce que c’est important que vive la liberté d’expression, parce que c’est inacceptable, parce que j’ai le cœur fendu pour tous ces morts.”

L’Union nationale des diffuseurs de presse annonçait vers 10h ce matin que le numéro était épuisé dans les 27 000 points de vente de presse. 700 000 exemplaires avaient été livrés.

Face à ce succès, le distributeur du journal a décidé de porter le tirage à 5 millions au lieu de 3 millions prévu la veille. C’est un record en France.

La représentation du prophète Mahomet en une de l’hebdomadaire a fait grincer des dents au sein d’instances musulmanes à l‘étranger. Al-Azhar, la principale autorité de l’islam sunnite basée en Egypte a estimé qu’elle allait “attiser la haine”.

Queues sur les réseaux sociaux, ventes sur Ebay

Le hashtag #Jaimoncharlie a rapidement été en top des tendances sur Twitter ce mercredi matin en France.

Sur les réseaux sociaux, des photos de queues devant les kiosques et de signes annonçant la rupture de stock se sont multipliés, signe de la demande extraordinaire.

#waitingline #chaliehebdo #kiosque #paris #stockout #jesuischarlie

Une photo publiée par Justine Fraysse (@justinefrsse) le



Avec la pénurie, des opportunistes ont mis en vente en ligne leur propre copie du numéro hebdomadaire, ainsi que des vieux numéros et des hors-séries de Charlie Hebdo, souvent à des prix exorbitants.

Euronews n’a pas pu vérifier indépendamment le sérieux de ces ventes et des enchères concernant ces numéros.

Diaporama des Charlie Hebdo en vente sur Ebay

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Haïti n'a plus de Parlement