DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Charlie Héros, l'hommage lyonnais aux victimes des attentats


le mag

Charlie Héros, l'hommage lyonnais aux victimes des attentats

Après l’onde choc de l’attentat contre Charlie Hebdo, une initiative unique a vu le jour à Lyon. Dessinateurs, communicants, imprimeurs se sont réunis spontanément pour publier “Charlie Héros”, une édition en hommage au journal satirique. Mis en ligne très rapidement, il a été ensuite imprimé et distribué à 8 000 exemplaires pour la marche qui a rassemblé 300 000 personnes à Lyon le 11 janvier.

Frédéric Ponsard, euronews :
“C’est ici que tout a commencé, quelques heures après l’attentat qui a touché Charlie Hebdo ?”

Jean-Charles Lavégie, directeur artistique de “Charlie Héros” :
“On a réagi, sonné, j’ai juste prononcé à un moment “il faudrait faire un journal pirate de Charlie Hebdo”, et Olivier d’Arfeuille, mon associé, a suivi. On a fait des mails à des amis illustrateurs pour voir si cela pouvait les intéresser. On a reçu immédiatement des messages de soutien, on a reçu immédiatement des illustrations originales de personnes qui tenaient au format papier et qui voulaient être dans le journal.”

Un deuxième tirage, avec une nouvelle couverture, a été effectué pour être distribué gratuitement la veille de la sortie du nouveau Charlie Hebdo. Cette petite équipe de bénévoles fonctionne avec des moyens artisanaux : les journaux fraichement imprimés ont été acheminés en scooter, jusqu’au lieu de distribution, sur la Place des Terreaux de Lyon, devant l’Hôtel de Ville.

euronews:
“Vous avez été surpris par les retours, de tout le monde finalement…”

Olivier d’Arfeuille, dessinateur :
“Oui, surpris parce qu’on a lancé ça en se disant “on va voir”. Et en fait, un peu paniqué par le nombre d‘échos et de développements que cela a eu sur le réseau. Les dessins arrivaient et on avait un “gling gling gling…” Et en fait, on a travaillé toute la nuit. Et la nuit ça continuait et le lendemain même, quand on a bouclé, cela continuait, avec d’autres dessins. On a eu énormément de dessins…”

La foule était compacte et les Lyonnais se sont rués sur cette nouvelle édition distribuée gratuitement. “Il y avait plein d’amis qui ne pouvaient pas venir en chercher et auquel ils tenaient parce que pour le rassemblement, on est arrivé un peu tard et cela représente un petit peu pour chacun la liberté de presse. Donc, on continue, on continue à rester debout, et à lire cette presse-là”, explique l’une d’entre eux. “Une heure d’attente, mais cela vaut coup quand même, et encore merci Charlie Héros !”, lance un autre.

Certaines personnes réagissaient néanmoins différemment à ce Charlie Héros, assimilé à Charlie Hebdo : “Charlie Héros, oui, mais bon, Charlie Héros, c’est Charlie Hebdo quoi, dit une jeune Lyonnaise. Moi, je trouve que l’attentat qu’il y a eu, c’est inadmissible. Tout le monde le condamne, les musulmans le condamnent, mais par contre, les caricatures, c’est de la provocation pure et dure…”

Au final, les 3 000 exemplaires sont partis en quelques dizaines de minutes. Tout le monde a pu être servi : “ça s’est passé très bien, il y a eu beaucoup plus de monde que ce que l’on aurait pensé, donc il y a eu un petit moment de “flip” en arrivant quand même, commente Jean-Charles Lavégie. Cela poussait beaucoup en arrivant, tout le monde en voulait, il y en a encore même quelques-uns, on y va au compte-goutte avec les gens, mais cela s’est très bien passé.”

Un nouveau tirage de plusieurs milliers d’exemplaires est prévu grâce à un mécène. Le numéro sera distribué gratuitement dans plus de 200 points de dépôts de Lyon.

Le choix de la rédaction

Prochain article
Laura Dogget, voix profonde sur accords mineurs

le mag

Laura Dogget, voix profonde sur accords mineurs