DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Cumhuriyet en Turquie, seul journal d'un pays musulman qui publie Charlie Hebdo

Cumhuriyet, ce journal qui ose publier Charlie Hebdo dans un pays musulman, il faut aller à Istanbul pour le trouver. Pour éviter des poursuites

Vous lisez:

Cumhuriyet en Turquie, seul journal d'un pays musulman qui publie Charlie Hebdo

Taille du texte Aa Aa

Cumhuriyet, ce journal qui ose publier Charlie Hebdo dans un pays musulman, il faut aller à Istanbul pour le trouver. Pour éviter des poursuites, Cumhuriyet a choisi de ne pas publier la Une, polémique, mais les journalistes l’ont cachée à l’intérieur, déjouant les contrôles.

Point of view

Il y a une certaine perception de l'Islam et Cumhuriyet essaye de la changer

“Il y a une certaine perception de l’Islam et Cumhuriyet essaye de contribuer à ce changement de perception, explique le journaliste Mustafa Kemal Erdemol. Je veux dire que pour certains l’Islam est une raison suffisante pour tuer autrui. Mais en publiant cela on veut faire disparaître ce raisonnement.”

Avant la parution la police avait contrôlé les camions transportant les fameux exemplaires. La justice turque a interdit sur internet la Une de Charlie Hebdo. Cumhuriyet, journal créé il y a presque un siècle par un proche de Ataturk, pose une question qui divise.

“Je suis en plein dilemme, dit un homme. Du point de vue de la liberté de la presse, ce doit être publié. Mais si on se place dans le respect des croyances, dans le monde musulman dessiner le prophète n’est pas accepté. C’est ce que pensent les musulmans, et ça devrait être accepté par l’Occident.”

“A cause de la liberté de penser, tout le monde peut écrire ce qu’il veut, rajoute un autre. La liberté dépend des droits des minorités. Tout le monde est libre tant que les minorités sont libres. La liberté peut être mesurée par la liberté des autres.”

“Je condamne cet acte, nous répond un passant. C’est un pays musulman et ce genre d’actes n’est pas bon. Ce n’est pas bien de caricaturer notre cher prophète et ce n’est pas bienvenu dans la communauté musulmane.”

A noter aussi que les trois principaux journaux satiriques turcs ont publié la même Une cette semaine : la pancarte noire “Je suis Charlie”.