DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

L'enseigne britannique Tesco va fermer treize magasins en Hongrie

Vous lisez:

L'enseigne britannique Tesco va fermer treize magasins en Hongrie

Taille du texte Aa Aa

Tesco, le numéro un britannique de la grande distribution qui traverse la plus grave crise de son histoire, va fermer prochainement 13 de ses magasins en Hongrie. Avec plus de 200 magasins, Tesco est la première chaîne de supermarchés en Hongrie et le troisième employeur du pays.
Selon Tesco, cette décision fait suite à une nouvelle disposition législative sur le commerce en Hongrie.

“Un des changements législatifs entrés en vigueur est que les entreprises non profitables après deux années doivent sortir du marché, a expliqué le Nigel Jones, directeur exécutif de Tesco. Il est donc essentiel de rester profitable pour préserver notre avenir en Hongrie sur le long terme”.

Plus particulièrement en Hongrie, les distributeurs sont confrontés à une envolée des coûts liés aux inspections alimentaires et à cette nouvelle loi sur la fermeture des enseignes non profitables après deux exercices successifs en pertes.
Plus de 500 emplois sont concernés par ces fermetures chez Tesco.

“Notre tâche en tant que syndicat, affirme Jozsef Saling, président du syndicat hongrois des employés de commerce; c’est de protéger les salariés, d’essayer de leur trouver un autre emploi ou qu’on leur verse une indemnité juste si ils ne peuvent pas être pris dans un autre magasin Tesco”.

“La nouvelle législation impacte toutes les grandes enseignes de distribution, comme le français Auchan et le néerlandais SPAR qui a réagi en réduisant ses investissements et en transformant quelques uns de ses magasins en franchise. Tesco n’a pas opté pour cette solution à court terme”, explique Beatrix Asboth la correspondante d’Euronews à Budapest.