DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Le distributeur de Charlie Hebdo submergé de commandes

Le distributeur du journal satirique a considérablement renforcé ses effectifs pour répondre à l'avalanche de commandes.

Vous lisez:

Le distributeur de Charlie Hebdo submergé de commandes

Taille du texte Aa Aa

Le distributeur de Charlie Hebdo a dû mettre les bouchées doubles pour acheminer les nombreux exemplaires du journal aux différents points de vente, partout dans l’Hexagone, sans oublier les entreprises ou les mairies qui ont multiplié les commandes. Pour des raisons évidentes de sécurité, les derniers Charlie sont stockés dans un lieu tenu secret en région parisienne.

“Il y a beaucoup de camions alors que d’habitude, on a un ou deux camions. Là, on avait quasiment une vingtaine de camions, explique Eric Desmarey, chef des ventes chez MLP, Les messageries de la Presse Lyonnaise. En terme d‘équipes, chargées de recevoir les appels des marchands de journaux, des kiosques, des grands magasins qui distribuent la presse, là aussi, on a renforcé nos équipes, on a multiplié par dix les effectifs. Il y a jusqu‘à trente personnes qui accueillent les appels téléphoniques (…). Au moment où je vous parle, on peut mettre 600.000 exemplaires par jour en distribution. En règle général, ils restent huit jours à la vente, c’est un hebdomadaire. Ce numéro spécial va rester deux mois en vente et, tant que nécessaire, on réapprovisionnera les marchands de journaux, on ramènera les exemplaires de Charlie Hebdo dans les magasins.’‘

Charlie Hebdo bat aussi des records sur eBay, en particulier l’avant-dernier exemplaire, sorti le jour du drame, et qui se vend à plusieurs milliers d’euros. Cette édition ne sera pas réimprimée pour l’instant.

“C’est une volonté de l‘éditeur de ne pas le réimprimer maintenant. On préfère mettre le paquet sur le numéro de la survie plutôt que sur le précèdent qui est associé au drame”.

Un reportage de Michel Dos Santos