DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

La valeur du franc suisse s'envole vis-à-vis de l'euro et du dollar


économie

La valeur du franc suisse s'envole vis-à-vis de l'euro et du dollar

Jeudi, la Suisse a décidé de ne plus intervenir sur les marchés pour empêcher le franc de trop s’apprécier face à l’euro et au dollar, ce qui a provoqué un séisme sur les marchés boursiers et des devises. La Banque nationale suisse a décidé de laisser évoluer librement le franc suisse qui s’est alors apprecié de 30% en quelques heures.

“En appliquant sa politique monétaire, dans le futur, la Banque nationale suisse prendra en compte la situation du taux de change, a affirmé Thomas Jordan, le Président de la BNS. Elle sera active sur le marché des devises si nécessaire, avec l’objectif d’influencer la situation monétaire”.

Jeudi, le franc suisse s’est fortement apprecié passant de 1 franc 20 pour un euro à 0,86 avant de revenir à la parité avec l’euro.

“Ecoutez, d’abord je suis très surpris, très surpris de l’abandon, surpris du moment, et surpris que la banque nationale prenne de tels risques pour notre économie, expliquait jeudi matin Christian Levrat, le leader du parti socialiste suisse. Si le franc et l’euro devaient se stabiliser à parité : un franc pour un euro : c’est des dizaines de milliers d’emplois dans l’industrie d’exportation qui sont en danger”.

“C’est un tsunami pour l’ensemble de la Suisse”, a affirmé pour sa part le directeur général de Swatch Group, Nick Hayek.
Jeudi, les produits suisses sont devenus beaucoup plus chers pour les acheteurs étrangers et tous les titres boursiers des groupes suisse du luxe : Swatch, Richemont notamment, étaient en fort recul.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

économie

La croissance de l'économie allemande en 2014 : 1,5%