DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Pic de violence dans l'Est ukrainien


Ukraine

Pic de violence dans l'Est ukrainien

L’Est de l’Ukraine enregistre, ces derniers jours, un pic de violence qui fait craindre le début d’une importante action militaire dont les premières victimes pourraient être les 12 civils tués mardi dans un bus qui se trouvait sur un barrage ukrainien.

Le président Poroshenko dit avoir “décidé que le 15 janvier serait une journée de deuil national en mémoire de tous ceux qui sont morts des mains des terroristes.”

L’Ukraine accuse les séparatistes pro-russes d’avoir bombardé le barrage ukrainien où se trouvait le bus et d‘être responsable de la mort de 12 passagers qu’il transportait.

De son côté, Moscou appelle à ne désigner aucun responsable avant les conclusions de l’enquête.

“Je n’entrerai pas dans les détails, mais il y a déjà plusieurs versions de ce qui est arrivé” explique le chef de la diplomatie russe et selon lui les Ukrainiens comme les Occidentaux devraient s’abstenir de toute accusation avant les conclusions de l’enquête.

Les Etats-Unis ont condamné les attaques “brutales et répétées” des séparatistes alors qu’une commission d’enquête, constituée de spécialistes russes et ukrainiens dirigés par l’OSCE, doit être chargée de faire la lumière sur le drame.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Auto-traduction

Prochain article

monde

Catalogne : des élections anticipées centrées sur l'indépendance